Servette Rugby Club de Genève

Jonathan Torossian: Toujours progresser

Demi d’ouverture du Servette Rugby Club de Genève, Jonathan Torossian partage ses premières impressions, après deux matches dans les jambes.

Servette Rugby Club v RC Roche La Moliere

Il souligne tout d’abord son soulagement quant aux résultats accumulés jusqu’à présent : « Il est clair qu’on ne pouvait pas espérer mieux. Déjà, car nous ne connaissions pas le niveau de nos adversaires. Puis aussi, parce qu’il était difficile pour nous d’évaluer notre potentiel. On a dû faire face à deux équipes présentant des caractéristiques différentes, qui sont sortie la tête haute du combat et qui nous ont forcé à mettre en place les phases de jeu travaillées à l’entraînement. » C’est donc en faisant preuve de beaucoup de sérieux que l’équipe s’est mise sur le voie du succès.

En dépit de la dichotomie entre les scores servettiens et les points marqués par leurs adversaires, les premiers quarts d’heures sont toujours compliqués, d’après Jonathan : « Les joueurs d’en face donnent tout ce qu’ils ont dans le réservoir. Les équipes luttent pour chaque ballon et font preuve d’une volonté incontestable. » Plus entrainée, plus technique, la machine servettienne se met ensuite en marche. « Sur un ou deux temps de jeu, on réussit à faire la différence, continue le numéro dix Grenat. Puis, on déploie notre rugby. Et c’est surtout le jeu proposé en deuxième période qui témoigne de l’étendue de nos capacités.»

Le Servette Rugby Club de Genève bénéficie d’un contingent formé d’éléments variés, qui présente toutefois une grande unité. « L’équipe est composée de jeunes joueurs et de joueurs plus expérimentés. La symbiose est bonne et ceci est très important. On a eu l’occasion d’apprendre à se connaître dans un contexte fantastique, lors de notre stage de préparation à Torgon. On prend beaucoup de plaisir ensemble, à chaque match et à chaque entraînement. On se réjouit d’ailleurs de la venue du RC Pondinois le 19 octobre au Stade de Genève. Pour prétendre au niveau supérieur, nous devons continuer d’élever notre niveau de jeu. Ceci passe par un group soudé, faisant preuve d’un état d’esprit irréprochable. »